| Contact | Plan

Oui, le larynx se transforme, mais ça n'empêche rien !

Le panel de mes élèves va de 17 à plus de 70 ans. En quoi l'âge du capitaine joue t-il dans les performances vocales ?

Les données physiologiques

  • Il en va de la sénescence vocale comme du reste du corps : nous sommes inégaux devant la nature. Certaines voix vieillissent plus vite que d'autres.

  • La capacité pulmonaire se réduit après 50 ans et on a tendance à respirer plus haut. Il n'y a cependant pas de problème pour maintenir une pression sus-glottique suffisante, sauf insuffisance respiratoire. La respiration devient quelquefois plus bruyante.

  • Les cartilages se calcifient : le larynx s'ossifie. Les muscles, y compris les 2 muscles vocaux donc, s'atrophient.

  • Les tessitures évoluent. La voix parlée chez la femme se fait plus grave alors que celle de l'homme remonte légèrement. L'aigu chanté devient plus difficile.

  • Le vibrato devient souvent plus large et moins contrôlé, à l'image des mains qui tremblent.

D'autres causes de dégradation de la voix

  • Chanter avec une mauvaise technique vocale

  • Prendre des drogues (légales ou non !)

  • L'abus d'alcool

  • Le stress

  • Le concours de décibels avec les instrumentistes

  • Le mauvais matériel (micros, retours)

Entretenir sa voix

Le chant est une activité qui met en jeu un grand nombre de muscles. Les performances à 70 ans ne plus celles de 30 ans. Mais l'entrainement, comme pour le sport, est essentiel. Il faut continuer la culture vocale : c'est le meilleur moyen de garder à la voix son efficacité. L'expérience montre que les chanteurs qui rencontrent des difficultés vocales avec l'âge sont souvent victimes de leur manque de tonicité.

L'état d'esprit

Il en va du chant comme des autres activités humaines. Certains conservent avec l'âge le dynamisme, l'envie de découvrir, la curiosité. Alors que d'autres n'ont plus l'énergie qui permet de chanter correctement : le mental est essentiel.

Il n'y a pas que la technique !

Continuer le chant c'est également entretenir la mémoire, les réflexes liés à la lecture musicale pour certains, la prononciation de différentes langues.

Récit d'une expérience

J'ai vu un jour arriver une dame de 76 ans qui voulait prendre des cours de chant. Je me suis beaucoup interrogé sur le sens que je devais donner à mon enseignement, sur ce qu'elle et moi pouvions en attendre. Elle était passionnée par le répertoire d'opéra du XIXème et d'opérette. Durant les 10 ans de cours pendant lesquels elle est venue très régulièrement, je lui ai fait découvrir ce qu'elle n'avait jamais travaillé, toute l'histoire de la musique, via des airs adaptés à son niveau. Elle était très heureuse de venir ; moi très content de lui être utile.

Contact | Mentions légales