| Contact | Plan

Petit dictionnaire de la voix

Quelques réponses aux questions que vous vous posez.

ALCOOL

Certains aiment à prendre un petit verre de vin avant d'entrer en scène… Même si son effet désinhibant est réel, des inconvénients sont à prendre en compte : contrôle musculaire moins précis, sensations neurologiques plus floues rendent le geste vocal moins parfait. Le contrôle de la colonne d'air et de la justesse peut s'en trouver altéré.

ALIMENTATION AVANT UN CONCERT

(avant un concert) Comment se comporter avant un concert ? Eviter de faire un repas trop copieux. La digestion provoque l'assoupissement et un estomac trop rempli gêne la respiration. Il faut également éviter l'hypoglycémie : vous aller fournir un effort. Le mieux est donc de choisir des aliments qui restitueront beaucoup d'énergie sous un faible volume. Les sucres lents sont conseillés. Plutôt un plat de pâtes qu'un steack-frites!

ALTO

C'est ainsi que l'on désigne la deuxième ligne dans une écriture chorale à 4 voix. Les choristes qui chantent dans ce pupître se désignent quelquefois sous ce nom. En revanche, pour une chanteuse prise isolément, on emploiera des qualificatifs plus adaptés : mezzo-soprano ou contralto. A noter que certains contreténors se présentent sous le nom d'alto masculin.

ANESTHÉSIE

Il arrive que l'intubation, c'est à dire le fait de faire passer un tube dans la trachée à travers le larynx, occasionne quelques désordres. Il est souhaitable de signaler aux anesthésistes toute l'importance de votre intégrité vocale.

APHONIE

Au sens propre, l'aphonie désigne une personne dont la voix n'est quasiment plus audible. D'où l'expression «extinction de voix». Trois types de causes peuvent être envisagées : une mauvaise utilisation de la voix, un agent infectieux, voire un problème de malformation.

>APPOGGIO

Terme italien qui désigne l'appui sur le souffle. En français on parle plutôt de soutien, où de colonne d'air pour les instrumentistes à vent.

AUDITION

La voix parvient à l'oreille via trois chemins : d'abord, directement de la bouche à l'oreille, ensuite, de la bouche à l'oreille via l'acoustique de la salle, enfin, vers l'oreille interne par l'intérieur du crâne. Cette dernière perception est spécifique au locuteur et disparaît quand on écoute sa voix enregistrée. C'est une des raisons qui explique le trouble qu'on peut ressentir dans cette situation.

BARYTON

C'est, dans la classification vocale, la voix d'homme la plus fréquente, au-dessous du ténor et au-dessus de la basse. Cette classification vocale est par ailleurs également utilisée pour certains instruments. (saxophone alto, ténor et baryton par exemple)

BASSE

La basse se situe en bas du spectre de la voix humaine.

BEL CANTO

On considère souvent le Bel canto comme l'âge d'or de la voix. Ce courant marque la première moitié du XIXème siècle, avec notamment Rossini, Bellini, Donizetti, ainsi que Verdi dans sa première période. Le bel canto préfère la mobilité et la virtuosité à la puissance. Dans cette musique, le chanteur est roi et le texte chanté plus secondaire.

BILAN VOCAL

Le bilan vocal analyse la voix dans ses diverses utilisations : conversation, voix d'appel, voix professionnelle, voix chantée. Diverses échelles d'évaluation existent qui impliquent de bonnes aptitudes auditives de la part du praticien. Une analyse instrumentale peut s'avérer souhaitable. Un certain nombre de logiciels professionnels permettent de réaliser un traitement informatique de la voix.

CASTRAT

  • Le contexte : l'arrivée des castrats est liée à l'interdit qui proscrit la présence féminine dans le chant d'église. Ils ont permis de chanter les lignes aigües des polyphonies religieuses. Certes, les petits garçons remplissaient également ce rôle, mais d'une façon moins «fiable» (puissance moindre, carrière réduite à cause de la mue etc)

  • L'opération : il ne faut pas confondre castrat et eunuque des pays arabes ou hijras de l'inde. La mutilation consiste en l'ablation ou l'écrasement des testicules, ou plus simplement le sectionnement du canal spermatique ; le castrat garde sa verge. Il est stérile mais non impuissant, ce qui le rend attirant pour des expériences sans risque de grossesse. Même privé de ses hormones mâles, le castrat garde un patrimoine génétique masculin et donc une apparence et une stature masculine. Au physique, le castrat devenu adulte est souvent plus grand que la moyenne. Sa musculature et sa charpente osseuse sont peu développées, sa peau reste fine, le torse est peu développé et les épaules sont plutôt tombantes. Le castrat est peu poilu, sauf au niveau du pubis, et garde une chevelure abondante. Il est sujet aux dépôts de graisse au niveau du ventre, des hanches etc.L'appareil vocal : le larynx ne s'ossifie pas, ce qui permet une très grande souplesse. Les cordes sont plus musclées que celles d'un enfant. En revanche, les cavités pharyngées et buccales sont celles d'un adulte.

  • Le chanteur : l'opération pratiquée, tout reste à faire. La notoriété de quelques grands castrats est liée à leur formation, aux exercices de respiration et aux vocalises répétées pendant des années. Les meilleurs d'entre eux feront des carrières spectaculaires et très médiatisées. Vivaldi, Haendel, Porpora, Hasse ont écrit des opéras le rôle-titre est un rôle de castrat. En revanche, la majorité d'entre eux sont des chanteurs ni meilleurs ni plus mauvais que les autres.

  • Un enregistrement : il existe un enregistrement (et un seul) d'Alessandro Moreschi, castrat à la chapelle sixtine au tournant des XIXème et XXème siècle. Il a été effectué avec des moyens techniques rudimentaires (une seule prise !). Moreschi chante avec le style de l'époque, influencé par le vérisme des opéras à la mode, avec des effets de sanglots dans la voix qui ne sont plus de mise aujourd'hui. Néanmoins, l'écoute permet de percevoir à quel point la voix de castrat était différente de n'importe quelle voix existante de femme ou de falsettiste.

CHANT DIPHONIQUE

(chant) : c'est un style vocal qui se caractérise par l'émission simultanée de deux sons. Le premier est un bourdon, c'est le son fondamental, qui est tenu à la même hauteur durant toute l'expiration. Le second est une des harmoniques du son fondamental, qui varie au gré du chanteur et crée une mélodie. Cette harmonique a un timbre qui rappelle la flûte ou la guimbarde. Ce type de chant se rencontre essentiellement en Asie, ainsi que dans certaines zones d'Afrique.

CHANTER FAUX

Cette expression employée à tort et à travers peut qualifier divers problèmes. Chez un chanteur confirmé, elle peut s'appliquer à une légère imprécision dans l'intonation : les notes chantées sont les bonnes mais elles sont légèrement trop basses par exemple. Dans ce cas, la technique vocale ou la fatigue peuvent être en cause. Chez un chanteur débutant, cette expression désigne plutôt la difficulté à reproduire une mélodie telle qu'elle est jouée. L'apprentissage de l'écoute est le meilleur remède. Pour en savoir plus, Voir la page consacrée à ce sujet

CHAUFFAGE

Un bon réflexe serait d'installer un humidificateur pour chaque radiateur, surtout s'il est électrique. L'asséchement de l'atmosphère agresse les muqueuses aériennes.

CHUCHOTEMENT

Dans la voix parlée, les cordes se joignent et vibrent. Dans la voix chuchotée, les cordes sont seulement rapprochées et le son est produit par le frottement de l'air. La voix chuchotée est donc un bruit, puisque le son n'a pas pas de hauteur définissable.

CLASSEMENT VOCAL

En chant «classique», le classement vocal s'effectue à l'aide d'une terminologie qui a beaucoup évolué avec le temps. Les termes les plus employés sont pour les voix féminines : contralto, mezzo-soprano (ou mezzo) et soprano ; pour les voix masculines : basse, baryton, ténor, haute-contre, contre-ténor. On a quelquefois utilisé des termes plus précis pour être plus exact : basse profonde ou basse noble, baryton-verdi, ténor léger ou ténor lyrique. (la liste est longue!)

CLIMATISATION

Avant de refroidir l'air, il faut le déshumidifier, l'air conditionné est par conséquent froid et sec. L'agression est donc d'abord thermique puis hygrométrique pour ceux qui séjournent longtemps dans un lieu climatisé. Les muqueuses s'enflamment, sécrètent, et sont ainsi plus vulnérables aux infections. Si vous devez chanter le soir, sachez que les voyages en ambiance climatisée sont nuisibles.

COFFRE

Les artistes bien en chair ne doivent pas leur voix puissante à leur corpulence ! La graisse n'est d'aucune utilité pour le travail vocal et s'avère préjudiciable à la crédibilité scénique. Il n'est pas nécessaire non plus d'être body-buildé pour être un bon chanteur. C'est la qualité et la précision du geste technique, associé à la créativité qui constituent les meilleurs atouts.

COMPRÉHENSION

Beaucoup de chanteurs sont difficilement compréhensibles. Pourquoi ? D'une part, parce que la voix chantée, par rapport à la voix parlée, consiste entre autres en un allongement des voyelles (On chante essentiellement avec elles). Il est donc nécessaire de sur-articuler les consonnes pour que les syllabes soient perceptibles. Par ailleurs, la balance entre chant et instruments dans certaines musiques privilégie les instruments, notamment percussions et basses, forcément au détriment de l'intelligibilité du texte. Enfin, parce qu'il est physiologiquement impossible (raisons de fréquences et d'harmoniques) pour un chanteur d'émettre des voyelles différenciées au-delà d'une certaine hauteur. Pour en savoir plus, Voir la page consacrée à ce sujet

CONSONNE SOURDE

Une consonne est dite sourde (ou non voisée) quand elle ne s'accompagne pas d'une vibration laryngée. (f, k, ch, p, s, t)

CONSONNE VOISÉE

Une consonne voisée (ou sonore) est une consonne dont le bruit s'accompagne d'une vibration laryngée.
(b, d, g, j, l, m, n, r, v, z)

CONTRE-TÉNOR

Historiquement, la présence des contre-ténors s'explique par l'interdiction faite aux femmes de chanter dans les églises. Par ailleurs, les castrats n'ont pas été accueillis avec le même enthousiasme dans toutes les nations. En Angleterre, ils sont omniprésents à l'opéra, mais très discrets dans la musique religieuse. La France des XVIIème et XVIIIème siècles a peu aimé les castrats. Leur présence se limite à quelques individualités, très limitée dans le temps. Techniquement, le contre-ténor utilise principalement la voix de tête. La voix de poitrine est utilisée dans le grave de façon ponctuelle pour des effets dramatiques par exemple. Le mixage entre les deux mécanismes est indispensable. Les lignes d'altos écrites à l'origine en clef d'ut 3, tant pour la musique d'ensemble que les solis, gagnent souvent à être chantées par des contre-ténors plutôt que par des contraltos féminins.

COURS DE CHANT

(ce qu'on peut en attendre) Un juste équilibre entre technique et créativité : certains profs de chant sont des passionnés de la voix, de sa technique, éventuellement de bons pédagogues, mais ne sont pas des créatifs. A l'opposé, il se trouve beaucoup de chanteurs-enseignants n'ayant pour culture vocale que leur expérience de la scène. Que le prof de chant s'intéresse à vous : si vous vous rendez compte que le moment du paiement est le meilleur moment du cours, fuyez ! Qu'il soit exigeant : si vous êtes débutant, il est là pour vous aider à trouver une discipline de travail. Du répertoire ! Quelque soit le style de musique que vous travaillez, l'enseignant doit avoir de la ressource et ne pas se limiter à 2 ou 3 anthologies. Une certaine qualité d'accueil : un bon accueil représente beaucoup de choses : un lieu agréable, propice à la concentration (sans bruits parasites, sans personnes qui passent), un temps de cours uniquement consacré à vous (évitez les profs qui discutent avec leurs amis au téléphone !)

DIAPASON

C'est la hauteur (la fréquence) pour l'accordage d'un instrument de musique. Aujourd'hui, le la est à 440hz. Il n'en a pas toujours été ainsi. Jusqu'au 17ème siècle, le diapason changeait de ville en ville.

DIAPHRAGME

Il sépare le thorax de l'abdomen. C'est un muscle en forme de dôme. A l'inspiration, le dôme s'aplatit, élargissant la base du thorax dans les trois dimensions : il s'abaisse (repoussant vers le bas le contenu de l'abdomen d'1 à 2 cm en temps normal, jusqu'à 10 cm pour un effort important), relève vers l'avant la paroi abdominale et relève latéralement les côtes. Il ralentit l'expiration pour éviter que tout l'air ne parte d'un coup. Le mouvement du diaphragme est un acte réflexe en temps normal, mais on peut décider de ce mouvement, au cours du chant par exemple.

ÉCHAUFFEMENT

L'usage de la voix met en jeu plus de 200 muscles. Il est donc recommandé, pour une bonne vocalisation, de s'échauffer avant une répétition ou un concert.

ÉPIGLOTTE

L'épiglotte coiffe le larynx, à la manière d'un couvercle, et évite notamment lors des repas que des aliments ne pénètrent dans la trachée.

ÉTENDUE

C'est l'intervalle compris entre la note la plus aigüe et la note la plus grave pouvant être émises par une voix, en dehors de toute notion de qualité et de registre.

FAUSSET

Ce terme désigne quelquefois la voix de tête chez l'homme. L'origine, confuse, est probablement corrélée à la connotation péjorative liée à l'utilisation de la voix de tête pour un homme.

FAUX

Voir la page consacrée à ce sujet

FORMANT<

C'est une plage de fréquences qui est renforcé par un résonateur. Ainsi, la cavité pharyngée renforce tous les sons compris entre 250 et 500hz, alors que la cavité buccale renforce plutôt ceux compris entre 700 et 2500hz. Ces renforcements sont liés au voyelles. Chacune comporte au moins deux zones de renforcement, c'est ce qui qui fait que nous les différençons les unes des autres, d'où l'expression de formants vocaliques. Il ne faut pas confondre avec le «singing formant» qui est indépendant des voyelles puisque produit avant le pharynx.

FRY

Voir mécanisme 0

GLOTTE

C'est l'espace compris entre les cordes vocales, à ne pas confondre avec la luette qui termine le voile du palais vers l'arrière.

HAUTE-CONTRE

C'est le nom donné à des ténors aigus chantant la musique française des XVII et XVIIIème siècle. la maitrise de cette tessiture implique une facilité avec la voix mixte. La différence avec les contreténors se situe d'une part dans l'emploi des différents registres : les haute-contres sont des ténors qui utilisent essentiellement la voix de poitrine alors que les contreténors utilisent essentiellement la voix de tête.

INTONATION

C'est la hauteur à laquelle le son est émis. Un problème d'intonation consiste donc en un manque de contrôle de celle-ci.

JUSTESSE

Voir Voir la page consacrée à ce sujet

KISSING NODULES

Voir nodules, polypes

KYSTE

Il arrive que l'appareil vocal présente des malformations congénitales, éventuellement héréditaires. Les kystes en font partie. Il s'agit de petites formations à l'intérieur de la corde vocale, sous la muqueuse. La gêne induite peut être occasionnelle ou plus fréquente. Il semble que les kystes puissent prédisposer au développement de nodules dans les cas de mauvais gestes vocaux. Le diagnostic de ce type de malformation n'est pas facile : la confusion avec les polypes est possible. L'appareillage dont dispose le praticien est un atout capital.

LÉSIONS

Les lésions sur les cordes vocales peuvent être de plusieurs types. (nodules, polypes, oedèmes, kystes) Elles peuvent être congénitales où liés à une mauvaise utilisation de la voix.

MÉCANISME 0

Il correspond à un rapprochement de la partie postérieure des arythénoïdes, couplé à une détente des cordes vocales et une pression sous-glottique faible. Les hommes le produisent quelquefois dans le euh ouvert. Certaines pratiques religieuses ou méditatives s'accompagnent de la production de ce type de son peu puissant. Si on cherche à augmenter la pression expiratoire, on repasse en voix de poitrine.

MÉCANISME 1

C'est ce qu'on nomme habituellement voix de poitrine ou mécanisme lourd. Du grave à l'aigu, la tension du muscle vocal s'accroit alors que celle du ligament vocal est faible (muscle crico-thyroidien peu actif). Cette tension s'accompagne d'une augmentation de la pression expiratoire et de l'intensité sonore. La voix parlée féminine utilise peu ce registre alors que la voix masculine l'utilise presque constamment. L'étendue de la voix de poitrine est plus courte chez la femme que chez l'homme.

MÉCANISME 2

On l'appelle également mécanisme léger, voix de tête, fausset ou falsetto. Le muscle vocal est détendu, alors que le ligament vocal est tendu, sous l'action du muscle crico-thyroidien. Le flux d'air a peu d'influence sur le son émis. Le registre de tête est plus étendu chez la femme que chez l'homme.

MÉCANISME 3

C'est la voix de sifflet, à ne pas confondre avec l'aigu de la voix de tête féminine. Les cordes vocales ne vibrent pas, le son étant produit par un phénomène de turbulences. Il reste beaucoup à découvrir concernant ce mécanisme.

MÉCANISME LÉGER

Synonyme de mécanisme 2

MÉCANISME LOURD

Synonyme de mécanisme 1.

MIEL

Ne rêvons pas! Il n'y a aucun contact entre les aliments solides ou liquides ingérés et le larynx. Le miel ne peut rien pour votre voix ni pour vos problèmes ORL.

MODES

Le goût évolue dans la voix parlée comme dans la voix chantée. La différence entre syllabes longues et brèves s'est beaucoup atténuée. On peut dater un film à 20 ans près en écoutant parler les acteurs. Dans les musiques actuelles, les changements sont rapides, mais ils existent également dans le chant classique : le vibrato serré de certains chanteurs d'après-guerre nous serait insupportable aujourd'hui!

NODULE

C'est une lésion de la corde vocale (comme l'œdème ou le polype) qui produit un épaississement de la muqueuse là où elle vibre le plus. D'où une mauvaise fermeture de la glotte : la voix se voile et la tonicité diminue. Les nodules sont souvent bilatéraux : on parle alors de kissing nodules. Ils sont fréquents chez les professionnels de la voix, notamment les enseignants. Chez les chanteurs, ils concernent principalement les voix qui fonctionnent en mécanisme 2 : enfants, femmes ou hommes utilisant fréquemment le fausset. Ils apparaissent soit progressivement par malmenage vocal, soit plus rapidement lorsque l'on force la voix lors d'une atteinte inflammatoire laryngée. Les nodules, s'ils sont récents disparaitront en quelques mois. Dans le cas contraire, ils nécessiteront une intervention chirurgicale bénigne. Dans tous les cas, la rééducation s'impose.

OEDÈME

C'est une lésion des cordes vocales, qui peut apparaitre après un gros effort vocal, ou même une toux violente.

PASSAGE

Le passage correspond au changement de mécanisme. Il peut s'effectuer brutalement de façon volontaire (yodel des tyroliens) ou être lissé par un ajustement progressif des muscles antagonistes laryngés.C'est le cas dans la majorité des pratiques vocales du chant occidental.

POLYPE

C'est une lésion de la corde vocale qui qui se situe sous la muqueuse (alors que le nodule consiste en un épaississement localisé de celle-ci). Le polype concerne principalement les personnes utilisant le mécanisme 1. En général, un polype ne disparait pas sans intervention chirurgicale.

POSTURE

Idéalement, on doit pouvoir imaginer une ligne droite qui, partant des pieds, passe par les genoux, les hanches, la nuque et le sommet du crâne. Toute modification de position dégrade cette verticalité. La répartition des masses corporelles et de leur soutien change. Bien entendu, les contraintes scéniques peuvent amener à se mettre volontairement dans une situation de chant difficile, il faut alors l'assumer et travailler en conséquence.

REGISTRES

Presque synonyme de mécanisme. Le registre de tête est formé de l'ensemble des sons produit à l'aide du mécanisme de tête. (mécanisme 2)

RÉSONATEURS

Un résonateur est une cavité qui résonne. Toute modification de sa forme (surface, volume etc) induit une modification du son. Toutes les cavités situées au-dessus des cordes vocales sont des résonateurs. Deux d'entre elles cependant sont essentielles : le pharynx et la cavité buccale. La forme du résonateur-pharynx est modifiée par la position du larynx (plus ou moins haut), du voile du palais, de la base de la langue, des muscles constricteurs. La forme du résonateur buccal est modifié par la position de la langue, de la mâchoire, des lèvres. La forme de chacun des résonateurs a une incidence sur la forme de l'autre, puisqu'ils se jouxtent.

RESPIRATION BUCCALE OU NASALE

La respiration par la bouche a un avantage décisif : elle permet de prendre beaucoup d'air en peu de temps. Mais elle a tendance à favoriser une inspiration haute, thoracique, plus propice au 100 m qu'au chant. La prise d'air par le nez permet de le réchauffer et le filtrer, et favorise une inspiration plus basse, donc une prise d'air plus importante.
Dans la pratique, la respiration nasale restera cependant peu fréquente. Toutefois, il est intéressant de l'utiliser pendant certains exercices, pour s'habituer à une inspiration basse. Pour en savoir plus, voir la page consacrée à ce sujet

SINGING FORMANT

Chez les chanteurs classiques, il existe une zone de fréquences renforcée (2800-3000 hz pour les hommes, 3000-3200 pour les femmes). Ce renforcement s'effectue quelle que soient les voyelles puisque qu'il a lieu dès le vestibule laryngé. C'est ce qui permet à une voix de «passer» l'orchestre. Il est intéressant de noter que cette zone de fréquences correspond à la zone de sensibilité maximale de l'oreille.

SOPRANO

C'est la voix la plus aigüe chez les voix de femmes. On peut distinguer plusieurs types de sopranos (lyrique, dramatique, léger, colorature etc)

SOUTIEN

Il s'exerce durant l'expiration. C'est le contrôle de la pression sous-glottique, qui permet une phonation optimale en terme de qualité et de durée. Il implique un travail musculaire mettant en jeu les muscles expirateurs et les muscles antagonistes (comme dans un bras de fer)

SPORTS

Tous les sports d'endurance, dans la mesure ou l'effort est régulier et où tous les muscles sont sollicités, sont utiles (natation, course à pied). En revanche, les sports impliquant un bloquage de la respiration (occlusion glottique) sont déconseillés (haltérophilie, machines de musculation où les efforts sont effectués en apnée).

STROHBASS

Synonyme de mécanisme 0

TABAC

La fumée de cigarette irrite les muqueuses du conduit selon trois mécanismes : la température élevée (le tabac brûle à 850°), la toxicité propre de la nicotine et la présence d'agents cancérigènes. Par ailleurs, le tabac est responsable d'inflammations des muqueuses entraînant laryngites, pharyngites et rhinites. Dans un premier temps, le tabac peut occasionner, au niveau des cordes, des lésions chroniques au potentiel d'évolution cancéreuse plus ou moins important. Les cordes vocales sont congestives et leur couleur passe du blanc nacré au rouge. Dans ce cas, l'arrêt du tabac permet de retrouver l'intégrité laryngée. La leucoplasie est plus inquiétante. Elle se manifeste par des tâches blanchâtres sur les cordes qui sont considérées comme des lésions pré-cancéreuses. Enfin, on peut quasiment affirmer qu'il n'existe pas de cancer du larynx sans tabac. Le tabac est un facteur aggravant pour les autres cancers ORL. Pour les professionnels de la voix : évitez de fumer avant et après une prestation vocale.

TECHNIQUE VOCALE

C'est un ensemble de savoir-faire, qui s'acquiert par le travail. Il convient de ne pas oublier deux choses : savoir n'est pas savoir-faire, et un éminent phoniatre qui connait tout de l'appareil vocal et son fonctionnement n'en est pas pour autant un bon chanteur. D'autre part, cette maitrise est au service de l'art et ne doit pas s'entendre. Le client d'un restaurant, même de très bonne tenue, ne désire pas forcément visiter les cuisines.

TÉNOR

C'est la voix masculine la plus aigüe, si l'on excepte les contre-ténors, mais qui eux, chantent essentiellement en mécanisme 2. Comme pour les autres voix, l'histoire du chant a beaucoup raffiné les classifications : heldenténor, ténor lyrique, ténor léger, ténor di grazzia etc.

TESSITURE

Intervalle compris entre la note la plus aigue et la note la plus grave pouvant être émises de façon satisfaisante et confortable, alors que l'étendue désigne les possibilités extrêmes d'une voix. On emploie également le mot tessiture pour parler d'un morceau.

TIMBRE

C'est ce qui fait que votre voix est unique. Le timbre est le résultat du son laryngé amplifié et transformé par les résonateurs. La forme de ceux-ci a une incidence sur le son. En émettant un o, donnez des petits coups sur vos joues : le son change, car le résonateur buccal voit sa forme légèrement modifiée.

TRIANGLE VOCALIQUE (triangle de Hellwag)

L'ensemble des voyelles françaises tient dans un triangle dont les trois angles sont les 3 voyelles cardinales (i, a, ou) qu'on retrouve dans presque toutes les langues.

VENTRICULES DE MORGANI

Ils forment l'espace compris entre les cordes vocales et les bandes ventriculaires, situées au-dessus (qu'on appelle quelquefois fausses cordes). Les ventricules de Morgani sont le premier résonateur au sortir des cordes vocales.

VERTICALITÉ

L'émission vocale est rendue plus difficile par une mauvaise posture. A des degrés divers, le déhanchement excessif, la lordhose lombaire, la bascule du bassin changent la répartition du poids du corps. La position de la tête est tout aussi importante : il importe que le sommet du crâne se situe dans l'axe des cervicales et non en avant.

VIBRATO

Voir la page consacrée à ce sujet

VOCALISES

Les vocalises sont des exercices pour les chanteurs. Elles ont deux fonctions : l'échauffement vocal et le progrès technique. On appelle aussi quelquefois vocalise une mélodie sans paroles que les chanteurs travaillent sur une voyelle pour perfectionner le lié.

VOILE DU PALAIS

Cloison musculo-membraneuse qui se situe en arrière du palais dur. il se relève pendant la déglutition et l'émission des voyelles orales (i, a, é, è, ou, o) et s'abaisse pour la respiration et l'émission des voyelles et consonnes nasales. (in, an, on, n, m, gn)

VOIX DE FAUSSET

Synonyme de mécanisme 2.

VOIX DE POITRINE

Synonyme de mécanisme 1.

VOIX DE SIFFLET

Synonyme de mécanisme 3.

VOIX DE TÊTE

Synonyme de mécanisme 2.

VOIX MIXTE

Il s'agit d'un registre résonanciel, c'est à dire qu'il n'implique pas un changement de mécanisme, mais une modification du résonateur. Chez la femme, on appelle voix mixte la zone centrale de la tessiture, la voix mixte féminine est entièrement réalisée en mécanisme 2. Chez l'homme, la voix mixte permet un aigu plus rond et plus léger, même s'il s'accompagne d'une perte de brillance. la voix mixte masculine est réalisée en mécanisme 1.

Contact | Mentions légales