| Contact | Plan

Un peu de méthode pour plus d'efficacité

Vous voici donc avec un enregistrement ou une partition. Et une échéance ! Comment s'y prendre au mieux.

Procéder par ordre

  • D'abord, lire puis dire le texte à haute voix pour régler les problèmes de prononciation et d'accent.

  • Dire le texte en ajoutant le rythme (parlé rythmé)

  • Chanter la mélodie sur une voyelle, puis avec le texte.

  • Vous pourrez ensuite vous consacrez à l'aspect vocal ainsi qu'à l'interprétation.

Ne pas laisser s'installer des erreurs

Qu'il s'agisse du texte ou des notes, il est important de rectifier tout de suite les erreurs, sous peine d'être dans l'incapacité de le faire ensuite (notamment si vous travaillez uniquement avec la mémoire). J'ai régulièrement l'occasion d'expliquer à mes élèves les techniques d'apprentissage qui permettent d'éviter ce type de problème.

Ne pas systématiquement tout filer

Il est inutile de chanter 10 fois le tout et de reproduire les mêmes erreurs. Travaillez par petites séquences pour vraiment bien préparer les choses. Quand vous êtes content de vous, passez à la suite !

Savoir s'affranchir des fichiers mp3…

Il est tentant de faire et refaire avec l'accompagnement… Si vous voulez avancer, il faut de temps en temps être capable de travailler des petits passages a capella. c'est le seul moyen de vaincre les difficultés techniques et musicales qui vous ont été signalées en cours.

… et de Youtube !

L'idéal serait de n'écouter d'autres interprètes que lorsque vous serez sûr de votre mise en place. Quoi de plus désolant que d'entendre une interprétation clonée ! Ce qui est important, c'est de trouver vos nuances, votre personnalité à travers ce que vous chantez.

Ne pas toujours commencer par le début

Si vous travailler un air ou une chanson relativement longue, n'hésitez pas, après quelques séances, à commencer par la fin. Cela vous évitera de toujours travailler la dernière partie alors que vous commencez à vous fatiguer.

Contact | Mentions légales